Strapline

Le trafic d'être humains - un problème qui nous concerne tous !

Des milliers de femmes, d’hommes et d’enfants dans le monde entier sont entre les mains de trafiquants. D’après les dernières estimations, 27 millions de personnes sont victimes du commerce sexuel. Que la destination de rêve proposée soit la Grèce, la France, l’Italie, le Ghana ou un autre pays, l’histoire est toujours la même: On promet aux jeunes femmes une formation ou un bon travail et elles acceptent pour avancer dans leur carrière ou pour pouvoir soutenir financièrement leurs familles par ex. au Nigeria, en Moldavie ou en Asie. Certaines se font ligoter intérieurement par des pratiques occultes avant leur départ, à tel point qu’elles ne réussissent plus à fuir de leurs propres forces. Mais elles ne se retrouvent pas à l’Université, à l’autel pour épouser leur ami sur internet qui leur a fait croire qu’il les aimait, ou encore avec un bon emploi. Bien trop vite la dure réalité les rattrape: leur nouvelle tâche consiste à donner du plaisir nuit après nui à d’innombrables hommes. Les trafiquants exploitent froidement des détresses économiques ou émotionnelles et finissent par détruire les vies de leurs victimes. Que peut-on faire pour contrer ce phénomène? Prière, finances et aide pratique sont des armes puissantes dans la lutte contre ce mal. En Grèce, il y a une équipe qui propose aux femmes des formations en couture et les aide à obtenir des passeports afin de leur donner les moyens adéquats de gagner leur vie et une possibilité de quitter légalement le pays. En France, des particuliers et des églises mettent à disposition des locaux et permettent ainsi de faire sortir les femmes de la prostitution et de leur proposer un nouveau logement. En Italie, des équipes vont dans la rue pour apporter aux femmes la bonne nouvelle de Dieu, un numéro d’appel d’urgence et une compassion sincère. D’autres équipes encore en Asie fondent des écoles et s’engagent pour la formation d’enfants de milieux défavorisés afin de leur procurer les bases pour un bon travail et d’éviter ainsi qu’ils soient vendus à la prostitution. Les femmes sont mises en garde contre des offres d’emploi attrayantes à l’étranger qui aboutiraient dans le commerce sexuel.

De nombreuses organisations s’engagent pour les victimes du trafic d’êtres humains et contre cette forme d’esclavage moderne. OM  les rejoint aussi en s’impliquant dans divers projets dans le monde entier. En plus, OM Suisse a créé un fonds "Engagement contre le trafic d’êtres humains" pour participer activement à la lutte contre le trafic. Ce fonds lui permet de spontanément proposer de l’aide aux victimes, de  participer à des actions contre le trafic d’êtres humains ou encore de soutenir ceux qui s’investissent à ce sujet de manière pratique.

Aiderez-vous OM à intervenir contre l'esclavage moderne et à s'investir activement pour l'abolition définitive de cette injustice?