Strapline

Prévention de la santé

Les ouvriers de santé s'occupent des élèves aussi médicalement
Le but c'est qu'on emploie une ouvrière de santé (souvent une femme) à chaque école. Pour le moment, il y en a à environ 70 écoles. Le plus souvent, elles doivent s'occuper des petites blessures ou donner des mécicaments (p. ex. des traitements contre les vers).
Mais elles donnent aussi des leçons de prévention de santé et d'hygiène aux écoles. Elles mêmes visitent les familles dans les villages, leur donnent du conseil et les soignent médicalement.

Les communautés de village bénéficient de la prévention de santé données aux écoles
Tous les enfants sont examinés et vaccinés régulièrement. Les écoles qui n'ont pas d'ouvrière de santé reçoivent la clinique mobile au moins une fois par an. Elle reste pour 2 à 3 jours dans le village, et les citoyens du village peuvent être traîé gratuitement.