• Projet du mois

    Projet du mois

    Des collaborateurs du Logos Hope visitent un hôpital

  • Visite le Logos Hope dans les Caraïbes

    Visite le Logos Hope dans les Caraïbes

    Dates : du 2 au 10 mars 2017  (pour germanophones)

  • Un service de l' "Age d'Or"

    Un service de l' "Age d'Or"

    Engagement court terme - Pas seulement pour les jeunes!

  • OM Suisse recherche un(e) collaborateur/trice

    OM Suisse recherche un(e) collaborateur/trice

    Poste dans les relations publiques et la communication

Un regard sur les activités en Moldavie.
(Vidéo en anglais).

La thérapie grâce à Dieu

En début 2016 nous étions à la recherche de physiothérapeutes pour un engagement à court terme en Moldavie. Un physiothérapeute et une ergothérapeute ont répondu à notre annonce et c’est grâce à eux que nous avons pu pour la première fois proposer des thérapies au sein de notre camp de vacances pour handicapés en Moldavie.

Le physiothérapeute raconte: Nous étions souvent étonnés par la foi profonde de ces gens. Leurs prières témoignaient de leurs souffrances mais aussi de leur reconnaissance de la présence de Dieu. Toujours et encore nous avons pu observer comment les visages commençaient à rayonner lorsqu’on leur donnait des idées sur la thérapie, leur expliquait des exercices et les assurait qu’il y avait de l’espoir. S’ils recevaient en plus un petit cadeau comme un Thera-band, une balle hérisson ou un bandage pour rembourrer les poignées de leurs cannes, cela leur procurait un grand bonheur. Les prières en commun à la fin des thérapies étaient toujours des temps puissants. Il y avait des moments au cours des thérapies où nous pouvions sentir la présence de Dieu de manière palpable. Mais nous sentions aussi le grand désespoir et les obstacles apparemment insurmontables dans les vies de ces personnes. Cela nous poussait nous aussi parfois dans nos limites. Mais le soutien des puissantes prières de tous les collaborateurs de OM et la présence de tous les moniteurs de camps nous permettaient toujours et encore de renouveler nos forces.

Les participants se sont rendu compte que leur état s’améliorait quand ils faisaient régulièrement les exercices décrits par les thérapeutes. Quelques-uns comme par exemple Kurt* ont fait des progrès visibles en peu de temps:

Il y a dix ans Kurt était en route avec son cheval et sa charrette pour fêter son 18ème anniversaire avec des amis. Tout à coup le cheval s’est agité jetant Kurt par terre qui s’est fait écraser par la charrette. Il a été grièvement blessé au dos de sorte à ne plus pouvoir bouger les jambes. Le processus de rééducation pendant des années était difficile. Kurt a dû réapprendre maintes choses depuis le début. Avec le temps ses nerfs recommençaient à réagir et il commençait à sentir à nouveau son corps. A l’aide de béquilles il a réappris à marcher. Dans le camps de vacances Kurt a pu profiter de la physiothérapie et quatre jours plus tard, il était déjà en mesure de faire quelques pas sans ses béquilles. C’était un grand encouragement pour lui et cela a énormément renforcé sa confiance en lui.
*Nom modifié