• Projet du mois

    Projet du mois

    Programmes chrétiens pour l'Asie Centrale

  • Voyage Logos Hope

    Voyage Logos Hope

    12 au 21 janvier 2019

  • Engagement court terme en Grande-Bretagne

    Engagement court terme en Grande-Bretagne

    Améliorer ton anglais et le pratiquer dans un engagement !

  • Tes compétences professionnelles sur le Logos Hope

    Tes compétences professionnelles sur le Logos Hope

    Enseignants, menuisiers, électriciens... les bienvenus !

Le "Bus4Life" : Espoir en Europe de l'Est.
(Vidéo en anglais)

Je cherchais un lac, mais Dieu cherchait Fisnik !

En Albanie, le handicap est considéré comme une honte. En outre, les personnes handicapées ne reçoivent pratiquement aucune aide de l'État. Elles mènent souvent des vies très isolées. C'est pourquoi OM Albanie, en collaboration avec une paroisse locale, organise une réunion hebdomadaire pour les personnes handicapées et leurs proches. Fisnik* (27 ans), sa mère Linda* et son frère Dritan* (17 ans) figurent parmi les participants réguliers.

Une collaboratrice raconte comment elle a appris à connaître cette famille : "Parfois, j’ai simplement besoin de quitter la ville pour m’aérer à la campagne. Lors de la cinquième tentative pour trouver un lac à proximité, j'ai finalement réussi. En admirant la vue, j'ai remarqué un jeune homme assis dans un fauteuil roulant devant une maison. Une femme plus âgée, apparemment la propriétaire de la ferme d'à côté, se tenait à ses côtés. Je les salue. Le jeune homme me sourit et émet des sons incompréhensibles. La femme m’explique qu'il s'appelle Fisnik, qu'il est son fils et qu’il est presque toujours à la maison en raison de son handicap grave. Je remarque à quel point cette famille est isolée et je décide de l'inviter à notre rencontre pour les personnes handicapées. Mais soudain, des doutes et de la timidité m’envahissent : " Ils ne souhaiteraient pas venir et de toutes façons cela me causerait trop de problèmes de les emmener ", pensai-je en faisant le tour du lac. A la fin de ma promenade, je retrouve la mère et le fils au même endroit. Une nouvelle fois, je ressens une lutte intérieure. Mais finalement je la surmonte et j’invite Linda et Fisnik à notre réunion hebdomadaire.

Peu de temps après, Linda me fait savoir qu’ils viendraient volontiers. C'était un long trajet sur une route cahotique et Fisnik avait besoin de beaucoup de temps pour monter dans la voiture, mais cela n'avait pas d’importance pour aucun d'entre nous. Notre rencontre est l'une des rares occasions pour les personnes handicapées et leurs familles de sortir de leur isolement. Elle représente pour eux une oasis qui leur permet d’expérimenter l'amour de Dieu qui les valorise et les place au même niveau que des personnes en bonne santé. Notre programme comprend de l'artisanat, des histoires bibliques, des prières, des chants, des marionnettes et du théâtre ainsi qu'un repas savoureux.

Quand je repense à cette journée au lac, j’en suis encore touchée et le Psaume 72 me vient à l'esprit. Il est dit que Dieu entend le cri des nécessiteux et aide les affligés qui n'ont personne, parce qu'ils sont précieux à Ses yeux. Une membre de la paroisse locale s’est exprimée ainsi : " Tu pensais chercher le lac, mais en réalité c'était Dieu qui cherchait Fisnik ".

*nom modifié